18 heures, déjà au bout du rouleau – 10 trucs pour gérer la soirée seul(e) avec vos enfants

Le créneau 18h-21h est bien souvent un casse tête pour les parents. Les monstres ont passé une longue journée. Les plus grands se sont bien dépensés. Pour compenser ils vont s’agiter dans tous les sens et râler pour un oui, pour un non, et pour tout le reste ! Les plus petits auront fait une bonne sieste à l’école et rentreront avec des batteries assez rechargées pour faire des folies bêtises jusqu’au bout de la nuit (ou presque) !

Les parents, de leur côté, ont parfois une patience et une tolérance en terme de bruits qui diminuent à vitesse grand V après une longue journée. Alors voici quelques conseils pour survivre à votre soirée alors que vous terminez votre journée exténué(e), et que Le Papa / La Maman a prévu de se prélasser pendant une réunion qui va s’éterniser.

1- Commencer par annoncer clairement, avant même d’avoir franchi la porte : « Ce soir, pas d’écran ! » Implacablement, ils vont vous supplier : « Oooooh siiiiiiii !!!!! S’iiiil te plaiiiiiit mamaaaan chériiiiie d’amouuuuur que j’aime tendrement ! (oui oui, ils savent s’y prendre ces petits malins. Ce n’est pas pour rien que je les appelle mes monstres ! Avec leur petit sourire et leur regard en coin… Ils en abusent ? C’est le moment d’en profiter !)

Et voilà, c’est gagné ! Vous leur avez donné LA bonne idée. Il ne manquerait plus qu’ils aillent jouer. Les jeux ça finit toujours mal (et en plus ça met rajoute du bazar partout). Soit ils se bagarrent au bout de 5 minutes, soit ils restent très calmes. Et là en général c’est mauvais signe. Plus ils sont calmes, plus la bêtise est grosse !

N’affichez pas trop clairement votre victoire. Faites mine de résister un peu en imposant une condition bidon (un seul épisode alors !) que tout le monde oublia très vite, histoire d’avoir l’air à peu près crédible. Puis lancez Youtube en soufflant un peu. Juste assez fort pour prouver à la fois votre agacement et votre grande bonté. Ces derniers temps, C’est pas sorcier est une valeur sûre pour nos monstres. L’épisode qui parle des chevaliers  figure dans la top liste !

Appréciez ce moment de calme et allongez-vous pour glander un peu sur fb vous reposer un peu. Les monstres ne vont pas tarder à s’agiter de nouveau, profitez du calme avant le retour de la tornade.

FullSizeRender-16

2- Lorsque l’agitation fait son retour, proposez-leur un apéro (ils doivent être affamés après cette longue et harassante journée d’école et le dîner n’est pas encore prêt). Des chips, ils adorent. Chacun son petit bol pour éviter d’avoir des conflits à gérer. Achetez des chipster, moins gras que la moyenne pour vous donner bonne conscience. Ne distribuez pas tout en une seule fois. Un deuxième service vous fera passer pour une star.

Attention, gardez pour vous une portion que vous boulotterez discrètement. Si ils  quand ils râleront pour dire qu’il n’y en avait pas assez, prenez votre air le plus désolé possible et promettez d’en racheter dès que possible. Ce que vous ne manquerez pas de faire en prévision de votre prochain gros coup de fatigue. Si ils comprennent que vous avez gardé la fin du paquet pour vous, affirmez que c’est un vieux reste périmé et que vous seriez trop embêté qu’ils attrapent un horrible mal de ventre.

FullSizeRender-20

3- C’est l’heure de passer à table. Deux solutions : Soit vous avez un plat de secours au congel (sans trucs verts dégueux dedans de préférence !), soit vous avez la force de faire cuire des pâtes et de distribuer du jambon et du fromage râpé pour aller avec. Avec mes monstres je peux même sortir le pot de pesto ou quelques olives vertes pour gagner quelques points au classement de la supermaman. Ne choisissez pas des pâtes trop petites qui finiront inévitablement à 40% par terre. Choisissez un modèle facile à ramasser.

Si le repas n’est pas équilibré, les monstres n’en mourront pas. Après tout l’équilibre alimentaire se fait sur la semaine n’est-ce pas ? Et n’éteignez surtout pas l’écran pendant le repas. Si vous êtes vraiment sympa, vous pouvez même autoriser le dîner sur le canapé. De tout manière, le canapé n’est plus à ça près…

FullSizeRender-20

4- Quand arrive le dessert, c’est le moment de dégainer ces pseudo yaourts accompagnés d’une petite barquette de bonbons (ou n’importe quelle autre préparation pas forcément très appétissante dont ils raffolent). Des gourdes de compote peuvent aussi faire l’affaire.  « Regardez ce que j’ai acheté pour vous faire plaisir !! » Et devant leur joie non dissimulée, ajoutez « Mais attention, c’est vraiment exceptionnel » ! Vous ferez bien une tarte ou une compote ce week-end avec les fruits ridés qui ornent la corbeille !

FullSizeRender-17

5- Promettez une magnifique surprise le lendemain pour ceux qui participeront activement au débarrassage de la table. « Maman, c’est quoi la surprise ?? ». « Ben c’est une surprise justement, mon chéri ! ». Vous aurez bien le temps d’y réfléchir le lendemain. Ou de décider que finalement, ils n’ont pas été assez sages pour la mériter.

FullSizeRender-22

6- Pour terminer, permettez leur d’aller se coucher sans se brosser de dents (ne fonctionne qu’avec les grands que ça ne fait plus marrer de remettre dix fois du dentifrice, de mettre de l’eau partout … Attention au bisou du matin tout de même !

7- Une fois qu’ils sont endormis couchés, en pyjamas ou pas, dans leurs lit ou pas,  allez  prendre un bain. Avec de la mousse. Fermez bien la porte de la salle de bain pour ne pas être dérangé(e). Si certains cris se permettent d’arriver jusqu’à vos oreilles, vous pouvez mettre la tête sous l’eau.

FullSizeRender-18

8- Au bout d’un certain temps, Morphée devrait remporter la bataille. C’est le moment pour vous d’enfiler votre pyjama et d’aller regarder une série sympa blotti(e) sous la couette. Avec une bonne tisane. Et un carré de chocolat. Ou deux. Si vous avez un peu de chance, Morphée sera encore occupé dans la chambre d’à côté et vous laissera un petit répit jusqu’à la fin de l’épisode.

FullSizeRender-24.jpg

9- Lorsque votre moitié rentrera, romancez un peu votre récit au moment de lui raconter le déroulé de la soirée. Gardez la trame (le calme et la bonne humeur), mais arrangez un peu les détails. Si par magie vos monstres ne vous vendent pas dès le lendemain matin, allez vite valider une grille d’euromilliard.

10- Ne me remerciez pas. C’est tout naturel. Mais attention,ne négligez rien. Ce serait dommage de tout faire échouer pour un détail.

FullSizeRender-13

Auteur : despatesauchocolat

Maman de 5 monstres. Le Grand a pointé son nez au printemps 2010. Le Petit nous a rejoints au tout début de l'année 1012. Les Minis ont agrandi la famille à la fin de l'hiver 2013. Le Petit Dernier est arrivé au printemps 2017.

2 réflexions sur « 18 heures, déjà au bout du rouleau – 10 trucs pour gérer la soirée seul(e) avec vos enfants »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s