Famille nombreuse, famille…

groupe

A l’annonce de ta première grossesse, tout le monde te félicite chaleureusement. « Tu verras, c’est formidable ! « , « Tu préfèrerais une fille ou un garçon ? », « un bébé du printemps, c’est bien !  » et blablabla… L’échographie a parlé. Ce sera un petit garçon.

Et puis un jour, tu leur annonces qu’un numéro deux est en route. « Cette fois ci ce sera peut-être une fille ! » , « mais vous l’avez fait exprès ? Vous vous êtes faits avoir par le retour de couche n’est-ce pas ? » Finalement ce sera … un deuxième garçon. Pas de chance ont surement pensé certains.

Mais lorsque tu annonces que tu es enceinte pour la troisième fois, ça commence à devenir vraiment louche. Cette fois-ci, la question ne se pose même plus. Et lorsque que tu précises que ce sont des jumeaux, tu reçois bien souvent un rire mi je-ne-sais-quoi, mi sarcastique suivi d’un : « oh ma/mes pauvre(s) !!! », « mais comment vous allez faire ? », « moi je ne pourrais pas », « mais… c’est toi le père ??? ». Mais tu sens quand même une petite pointe de soulagement lorsque tu annonces la dernière surprise. Il y a une fille et un garçon. « Ah, comme ça cette fois ci, tu as le choix du roi, tu es débarassée ! « 

Et là, il devient presque confortable de ne pas nier « l’évidence », et même parfois de prendre les devants pour être tranquille et s’épargner des discussions pénibles.

Alors oui, même si ça peut avoir l’air farfelu/inconscient/surréaliste nous l’avons fait exprès. Oui je connais la pilule et non je ne l’ai pas oubliée. Et je connais même d’autres moyens de contraception. Oui, c’est difficile au quotidien, mais non nous ne regrettons rien. Non, ce n’est pas lui/elle qui m’a forcé(e) à cause de ses croyances/principes/culture/couleur… Et en dépit de tout cela, non nous ne sommes pas des bêtes de foire, même si c’est parfois l’impression que nous renvoient certains regards. Les regards de ceux qui n’ont sans doute rien de plus intéressant à faire pour tromper leur ennui. Ils devraient essayer et ils verraient que plus on est de fous, plus on rit, plus on pleure, plus on se chamaille, plus il y a de bazar, plus il y a de sourires, plus on remplit son caddie, plus il y a de petites bêtises, plus il y a de grosses bêtises aussi, plus on s’amuse, plus il y a de bobos, de virus, de microbes, plus il y a de miettes sous la table, plus il y a de vélos, plus on se caline, plus on crie, plus il y a de jouets, plus il y a de bisous, et encore un bisou, plus on retrouve de choses bizarres au fond de ses poches, plus il y a de chaussettes orphelines, plus il y a d’eau à côté de la baignoire…. mais surtout plus on aime et plus on s’aime !

 

Auteur : despatesauchocolat

Maman de 5 monstres. Le Grand a pointé son nez au printemps 2010. Le Petit nous a rejoints au tout début de l'année 1012. Les Minis ont agrandi la famille à la fin de l'hiver 2013. Le Petit Dernier est arrivé au printemps 2017.

Une réflexion sur « Famille nombreuse, famille… »

  1. Bravo très joliment écrit! Coup de coeur à une famille formidable!!
    Ça me manque les transmissions, les coups de fil pour avoir des nouvelles (tousse gras ou sec?? Bien manger, pipi caca… 😉)
    Gros bisous à tous
    Stephanie

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s